Le point sur le Travail au noir

Services à la personne

18/10/2011

13% des personnes utilisant les services à la personne ne déclarent pas leurs salariés et les rémunèrent au noir

Parmi ceux qui ont déjà utilisé le système de service à domicile au cours des 12 derniers mois, ils sont 10% à avouer avoir eu recours à une personne non déclarée.

Ceux sont essentiellement des personnes issues de catégories socioprofessionnelles inférieures (24%) et qui habitent en région parisienne (23%).

36% des français pensent que le travail au noir coûte moins cher, surtout les jeunes alors que le règlement par CESU donne droit à des réductions ou à des crédits d'impôt.

Depuis janvier 2011, ils faut savoir que les particuliers-employeurs qui déclarent leur salarié au réel et non au forfait ne bénéficient plus de l'abattement de 15 points sur les cotisations sociales.

Source : Un sondage de la Fédération des services aux particuliers (FESP) octobre 2011