Départ à la retraite : choisir entre mutuelle entreprise et mutuelle senior

Départ à la retraite : choisir entre mutuelle entreprise et mutuelle senior

Pour garantir la bonne maîtrise de vos dépenses de santé et faire les bons choix lors de votre départ à la retraite, il est bon de prendre le temps de la réflexion pour considérer vos différentes options et réaliser quelques arbitrages en matière de santé.

En tant que jeune retraité, vous avez en effet la possibilité d’opter pour un prolongement de votre mutuelle entreprise en exerçant votre droit de suite, ou de préférer souscrire une mutuelle senior.      

                                  EOVI sur seniors à votre service

Dans quels cas conserver sa mutuelle entreprise obligatoire ?

Il est important de noter que selon votre âge et votre état de santé, le choix de la mutuelle entreprise ne sera pas nécessairement le plus adapté à votre budget santé.

Rappelons que la mutuelle entreprise est au départ un contrat collectif avec des formules très générales, qui garantissent une bonne prise en charge aux jeunes actifs ayant peu de frais médicaux. A l'inverse, la mutuelle de votre entreprise peut laisser un important reste à charge aux seniors, notamment pour les frais optiques ou dentaires, peu pris en charge par la Sécurité sociale.

En devenant retraité, votre mutuelle entreprise se transforme par ailleurs en contrat individuel : aussi, bien que bénéficiant de garanties identiques, vous ne bénéficierez plus de l’exonération de 50% de votre cotisation correspondant à la part jusqu’alors payée par votre employeur. Vous paierez ainsi votre cotisation dans son intégralité, à laquelle peut venir se rajouter une majoration allant jusqu’à 50% de votre cotisation normale à partir de votre départ à la retraite.

Afin de faire le bon choix et d’opter pour le contrat le plus adapté à vos nouveaux besoins de jeune retraité, il est donc indispensable de se soumettre à un bilan de santé pour mieux déterminer votre profil et faire le point sur vos besoins en garanties et remboursements.

Pour les retraités les plus jeunes et en très bonne santé, il peut être ainsi intéressant de conserver la mutuelle d'entreprise, au moins momentanément. Conserver sa complémentaire santé obligatoire peut d’autre part sembler être un choix rassurant et confortable, dans la mesure où vous connaissez déjà votre assureur et les modalités de votre contrat.

Toutefois, la plupart du temps, les résultats du bilan de santé et les prévisions en frais médicaux incitent à opter pour une mutuelle adaptée aux seniors. Mais encore faut-il choisir la mutuelle senior répondant le mieux à votre situation personnelle de jeune retraité.

Comment bien choisir sa mutuelle senior ?

Identifier ses dépenses de santé et étudier les garanties

Un bilan médical complet comporte de nombreux examens pour vous donner une vision d’ensemble sur votre état de santé général : prélèvement sanguin, tests visuels et auditifs, examen de la santé bucco-dentaire, bilan biométrique, électrocardiogramme, contrôle de la pression artérielle et respiratoire, radio pulmonaire, analyse d’urines et de scelles, et test de la mémoire.

Pour bien choisir votre mutuelle, il vous faudra faire un tri au niveau des garanties, pour éliminer celles devenues inutiles, comme la maternité, et déterminer les postes cruciaux de dépenses de santé mis en avant par les résultats de votre bilan de santé. C'est pourquoi les mutuelles seniors sont généralement les mieux adaptées.

Bien examiner les différents contrats de mutuelles seniors

A partir de là, vous pourrez comparer les différentes mutuelles et arbitrer sur la présence de garanties importantes :

• La présence d’une garantie viagère immédiate, qui vous permet d’éviter de risquer une résiliation du contrat pour « surconsommation »,
• La prise en charge des dépassements d’honoraires, pour les hospitalisations et consultations chez les différents médecins, et la prise en charge des médicaments peu ou non remboursés par l'Assurance maladie,
• Des garanties renforcées sur les postes de dépenses de santé principaux des seniors : orthopédie, prothèses auditives, soins optiques et dentaires.

A l’inverse, il est préférable d’éviter les mutuelles seniors prévoyant :
• Le remplissage d’un questionnaire médical, souvent utilisé pour faire augmenter au maximum le montant de votre cotisation,
• Des délais de carence, surtout en cas d’hospitalisation,
• Une limite d’âge pour la souscription (variant généralement de 80 à 90 ans).

Une fois ces points étudiés, vous pourrez comparer les différentes mutuelles en demandant des devis aux assureurs. Avant de faire votre choix, il vous faudra bien comprendre les différents éléments de votre contrat, pour faire votre choix en pleine et entière connaissance de cause.

Des niveaux de garanties à personnaliser en fonction de vos besoins

D'autres garanties sont à analyser pour trancher entre les complémentaires santé. Ainsi, ne négligez pas les possibilités de remboursement de consultations en médecine douce, particulièrement adaptée aux seniors les plus actifs, notamment en ce qui concerne la kinésithérapie, l’ostéopathie, l'homéopathie, l'acupuncture ou encore la naturopathie.

Certaines complémentaires santé peuvent également faire la différence en proposant des prestations bien-être : les retraités adhérents de la mutuelle senior Eovi Mcd, par exemple, peuvent bénéficier d’aides à domicile, de coachs à domicile et d’ateliers santé pour rester en forme une fois les 55 ans dépassés (mémoire, prévention des chutes, relaxation, Taï Chi, Qi Gong, marche nordique, nutrition).

Pourquoi et à quel moment souscrire une mutuelle senior ?

Vous l’aurez compris, une mutuelle senior a l’avantage de proposer des solutions adaptées aux seniors dès le début de la retraite. Il est important de noter qu’avec l’âge, les cotisations d’assurance santé individuelle augmentent et font l’objet de plus en plus de clauses et d’exceptions. Il est donc préférable de souscrire une mutuelle sénior au plus tard à 65 ans. Il est également possible de prévoir de souscrire une mutuelle senior avant même votre départ de l'entreprise pour une retraite sereine et en bonne santé.

Comment passer de la mutuelle entreprise à la mutuelle senior ?

Dès notification par l'employeur de votre départ à la retraite, votre organisme assureur doit vous proposer une portabilité des droits dans un délai de deux mois.

Vous disposez ensuite d’un délai de six mois pour faire parvenir votre décision de résilier votre contrat.

Notez que pour les seniors ayant déjà un contrat de complémentaire santé individuelle au sein de leur entreprise, mais souhaitant changer de mutuelle au moment de leur départ, la situation est différente : si votre organisme ne vous a pas informé de la reconduction tacite de votre contrat, la loi Châtel vous autorise à le résilier à tout moment. Dans le cas contraire, il vous faudra faire parvenir une lettre de résiliation en recommandé avec accusé de réception dans les deux mois précédent l’anniversaire de votre souscription. La résiliation de votre contrat n’exige aucune justification de votre part.

Source : seniorsavotreservice