Les Types d'appareils auditifs

Produits/services pour seniors

 

Au fur et à mesure que les années passent, notre ouïe décline. Pour faire face aux problèmes auditifs, souvent source d’isolement et de dégénérescences cognitives, la solution de l’appareillage s’impose. Il existe 3 grands types d'appareils auditifs pouvant répondre à cette baisse de l’acuité auditive.
 

Les appareils intra-auriculaires
Comme leur nom l’indique, les intra-auriculaires sont des prothèses auditives qui se placent à l’intérieur de l’oreille. Recommandés pour les personnes souffrant de perte auditive légère à moyenne, ils se déclinent en divers modèles (intra conque, intra conduit, intra canal) que l’on insère directement dans le conduit auditif, à son entrée ou dans le pavillon.
Si ses usagers en apprécient l’esthétisme, la fiabilité et la discrétion, cet appareil souffre de sa faible autonomie et de sa petite taille qui peuvent le rendre difficilement manipulable pour certains.
 

Les appareils micro-contours
Equipés d’un embout ouvert ou d’un écouteur directement logé dans le conduit auditif, les micro-contours assurent à leurs utilisateurs une excellente restitution du son. Leur ergonomie les rend faciles à manipuler, leur esthétisme leur assure une telle discrétion qu’on en oublierait presque leur présence. Leur puissance et autonomie séduisent les personnes souffrant de perte auditive légère à importante qui souhaitent retrouver un confort d’écoute. A noter : certains d’entre eux sont rechargeables et permettent ainsi d’éviter les changements de pile réguliers.
 

Les appareils contours classiques
Placés derrière le pavillon de l’oreille, les contours d'oreille sont la solution la plus basique à tous les types de surdité. Leur maniabilité est parfaitement adaptée aux personnes pouvant rencontrer quelques soucis de manipulation. Autonome sur une longue durée et assurant une parfaite restitution du son, le contour d’oreille reste aujourd’hui une valeur sure pour tout type de perte. Seul petit bémol, son design, mais qui ne cesse de s’améliorer au fur et à mesure des avancées technologiques et esthétiques pour lui assurer une discrétion des plus optimales.
 

Conclusions

Les prothèses auditives ne cessent d’évoluer pour proposer aux utilisateurs la solution la plus adaptée à leur trouble auditif. Si les intra-auriculaires séduisent pour leur discrétion, ils souffrent de leur difficulté à être facilement manipulés. Une maniabilité qui fait la force des contours classiques, ce qui pallie à leur esthétisme, leur point faible par rapport aux autres prothèses auditives. Le meilleur compromis reste donc le micro-contour, design et facile d’utilisation. Seul un rendez-vous avec un audioprothésiste permettra aux utilisateurs de s’orienter vers le type de prothèse auditive qui répondra au mieux à ses besoins.
 

Source : http://www.vivason.fr/gamme-appareils-auditifs


 (Publi-rédactionnel)