Senior : bien vieillir chez soi

Produits/services pour seniors

Pour plus de la moitié des personnes âgées, bien vieillir se résume à vivre confortablement chez soi. Toutefois, les déplacements à la maison peuvent devenir un véritable défi à cause des difficultés physiques qui surviennent avec l'âge. Il est donc important d'adapter sa maison en fonction de ses besoins pour pouvoir bien vieillir à la maison. Bien qu'une rénovation majeure puisse coûter des milliers d'euros, sachez que cet investissement vous reviendra moins cher qu'un placement dans une maison de retraite. Le but de ce genre de transformation est de réduire les risques d'accident et notamment de chute dans votre maison. Cela passe par les escaliers, la salle de bain, la cuisine ou encore la chambre à coucher. Découvrez les aménagements que vous pouvez réaliser pour profiter paisiblement de votre maison, et de votre liberté de vivre comme vous l'entendez chez vous.

Aménagement de sa maison pour bien viellir


La salle de bains sécurisée

La salle de bains est l'endroit de la maison où une personne âgée risque le plus de glisser et de tomber en raison de l'humidité. Avec environ 400 000 chutes domestiques enregistrées chaque année, ces accidents sont la principale cause de blessures mortelles chez les plus de 65 ans. On recense d'ailleurs 12 000 décès liés aux chutes accidentelles chaque année en France. Si le risque de chute augmente avec l'âge, une fois que vous en avez subi une, il y a 20 fois plus de risque que vous tombiez à nouveau dans la même année !

La salle de bain devrait être votre première préoccupation lorsque vous envisagez d'effectuer des aménagements afin de diminuer les risques d'accident et d'améliorer la commodité de votre maison. Si vous faites des travaux, c'est l'occasion d'en profiter pour rénover sa salle de bain complètement, mais aussi de la mettre au goût du jour, en adoptant les couleurs tendance comme le vert, le rose, le jaune ou encore l'aubergine.

La baignoire ou la douche

Les baignoires ou les douches qui vous demandent de lever la jambe pour entrer sont des dangers courants. Toutefois, il existe plusieurs moyens de les rendre plus sûrs. Selon votre budget, envisagez d'investir dans une baignoire à porte ou une baignoire à entrée facile. Les prix des baignoires accessibles varient entre 2 000 et 10 000 euros, sans compter le coût de l'installation, mais elles réduisent considérablement le risque de trébucher sur le rebord. Vous pouvez également envisager de faire poser une douche italienne, qui en plus d'être très pratique et sûre, est très tendance !

Une solution moins coûteuse consiste à installer des mains courantes près de la baignoire ou de la douche ainsi qu'à l'intérieur. Les mains courantes doivent être assez solides et avoir une texture qui facilite la prise. Vous pouvez également placer des tapis en caoutchouc antidérapants à l'extérieur et à l'intérieur de la baignoire ou de la douche pour réduire les risques de glissade. Par ailleurs, vous pouvez songer à remplacer complètement le revêtement en optant pour un matériau antidérapant si votre budget vous le permet.

Ensuite, intéressez-vous à la pomme de douche. Une pomme de douche fixe vous oblige à vous tourner et à vous déplacer pour vous laver, ce qui augmente le risque de chute. Il est plus prudent de la remplacer par une pomme de douche à main.

Enfin, pensez à installer un siège de douche. Il peut réduire le risque de chute en vous permettant de vous asseoir en toute sécurité pendant la toilette. Installez également une étagère basse dans la douche pour pouvoir atteindre le savon et le shampoing facilement en position assise.

Les toilettes

Pensez à acheter un rehausseur pour toilettes pour faciliter l'accès au siège. Cela contribue également à réduire les risques de chute, notamment si vous avez du mal à vous baisser et à vous relever. Ces dispositifs coûtent une vingtaine d'euros et ne nécessitent aucun assemblage. Par ailleurs, assurez-vous que votre salle de bains est suffisamment éclairée et que les ampoules répondent aux normes.

La cuisine

La cuisine est également une pièce pleine de dangers pour les personnes âgées. Il faut donc faire les arrangements nécessaires pour que la cuisine soit toujours une activité plaisante et sécuritaire.

Pensez donc à rendre vos armoires et tiroirs plus faciles à ouvrir en remplaçant les poignées par des tirettes en forme de D. Il est préférable d'utiliser des étagères en hauteur ou de les remplacer par des modèles escamotables. Évitez également de ranger vos ustensiles lourds dans des endroits où vous devez trop vous pencher. En bref, veillez à ce que les objets les plus utilisés soient faciles à atteindre.

Le comptoir de votre cuisine doit également être ajusté de manière à ce que vous n'ayez pas besoin de trop vous pencher quand vous cuisinez. Le robinet doit être facilement maniable. Pour cela, optez pour un robinet à levier ou à commande tactile. Pensez aussi à installer d'un régulateur de température pour éviter les risques de brûlures. Préférez les cuisinières électriques qui vous évitent de cuisiner avec de la flamme ouverte. De plus, ces appareils sont souvent dotés d'un indicateur de couleur qui vous avertit lorsque la cuisinière est encore chaude, même après qu'elle a été éteinte.

L'éclairage dans la cuisine est un autre élément important. Un bon éclairage aidera à prévenir les chutes, les accidents lors de la préparation des aliments et les chocs contre le comptoir ou une porte de placard ouverte. Installez un éclairage supplémentaire si la pièce est trop sombre.

Aménager la salle de bain des personnes âgées

La chambre à coucher

L'idéal serait que vous disposiez d'une chambre et d'une salle de bain au rez-de-chaussée afin de ne pas avoir à emprunter les escaliers. En vieillissant, il devient dangereux de monter et de descendre un long escalier. Faites donc tout le nécessaire pour rendre cet aménagement possible.

Si cela n'est pas possible, vous devriez installer un monte-escalier pour réduire le risque de chute. Ces dispositifs sont assez coûteux, leur installation coûtant entre 7 000 € à 8 000 €. Cependant, la sécurité sociale peut vous rembourser une partie de ces frais.

Monter et descendre du lit peut être difficile pour les personnes âgées, alors installez des poignées de lit pour vous faciliter la tâche. Les rampes de sécurité de lit peuvent également vous être d'une grande utilité.

Vous devez également disposer d'un téléphone fixe près du lit au cas où vous aurez besoin d'appeler à l'aide. Pensez aussi à enlever les petits tapis qui pourront vous faire trébucher et assurez-vous qu'il y a des passages larges et dégagés autour du lit, vers le placard et vers la salle de bain.