Qu’est-ce que la retraite progressive ?

Emploi Senior

La retraite progressive permet à un employé senior de mieux faire la transition entre sa vie dite « active » et le passage à la retraite grâce à la mise en place d’un temps partiel dans son activité. Le travailleur reçoit alors une partie ou la totalité de sa pension de retraite tout en continuant à cotiser et à accumuler des trimestres et des droits. Seniors à Votre Service fait le point sur ce système de pré-retraite encore peu connu aux nombreux avantages. 

Qu'est ce que la retraite progressive

Qu’est-ce que la retraite progressive ?

Le salarié de plus de 60 ans qui bénéficie d’une retraite progressive travaille à temps partiel, ce qui doit correspondre à 40 jusqu’à 80 % du temps travaillé habituel. La fraction de la pension de retraite sera équivalente au temps travaillé, plus celui-ci sera important, plus la fraction de pension touchée par le travailleur sera faible, et inversement. Par exemple : Un temps partiel de 65 % donne droit à 35 % de la retraite.

Tant que le salarié travaille à temps partiel, celui-ci continue d’obtenir des points de retraite complémentaire. Lorsqu’il décidera de cesser définitivement de travailler, le salarié demandera le versement de la totalité de sa retraite complémentaire. Le nouveau calcul réalisé prendra en considération les points cumulés pendant son activité professionnelle.

Qui peut bénéficier de la retraite progressive ? 

Le salarié peut vouloir lever le pied deux années avant son départ effectif à la retraite, il s’agit de son droit. Il existe cependant certaines conditions pour pouvoir bénéficier de la retraite progressive, vous les retrouverez ci-dessous :

  • Avoir plus de 60 ans 
  • Avoir cumulé au minimum 150 trimestres
  • Bénéficier de la retraite de la sécurité sociale ou de la MSA au titre de la retraite progressive
  • Exercer une ou plusieurs activités salariées à temps partiel représentant une durée de travail globale comprise entre 40 % et 80 % de la durée de travail à temps complet. Si on prend l’exemple d’une semaine typique de 35 heures, le temps travaillé par le salarié devra donc se situer entre 14 et 28 heures par semaine.
  • Ceux qui ne peuvent pas bénéficier de la retraite progressive sont notamment : 

  • Les VRP ne pouvant pas justifier de la durée à temps partiel de leur travail
  • Les cadres au forfait-jours
  • Les artisans taxi affilié à l'assurance volontaire ;
  • Les mandataires sociaux et les dirigeants de sociétés commerciales qui n'ont pas le statut de salarié et ne peuvent produire un contrat de travail.

  • Comment bénéficier de la retraite progressive ?

    Les démarches pour profiter d’une retraite progressive sont relativement simples. Il suffit en effet de remplir le formulaire Cerfa « demande de retraite progressive » puis de l’envoyer à votre carsat (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé Au Travail).

    Quels sont les avantages de la retraite progressive ?

    En dehors du fait que la retraite progressive est une solution pour partir tout en douceur à la retraite et mieux gérer cette transition, ce système représente aussi des avantages qui ne sont pas négligeables.

    Le dispositif de retraite progressive peut permettre de profiter d’une surcote pouvant aller jusqu’à 5 % de retraite en plus par année travaillée au-delà de l’âge légal du départ à la retraite, à partir du moment où le salarié dispose d’assez de trimestres afin d’obtenir une retraite à taux plein.

    Le passage au temps partiel ne réduit pas les avantages entreprise dont bénéficie habituellement le salarié. La complémentaire santé obligatoire d’entreprise reste de vigueur, et il en est de même pour les contrats collectifs de prévoyance décès/invalidité si leur indemnisation est forfaitaire. Idem pour tout ce qui concerne les éventuelles prestations du comité d’entreprise, comme les tickets de cinéma.


    A lire également : 
    Cumul emploi-retraite 2019 : les conditions et démarches

    Comment trouver un emploi à temps partiel en étant retraité ?

    Emploi des seniors : qui sont ces travailleurs de plus de 65 ans ou plus ?