Emploi des seniors : qui sont ces travailleurs de plus de 65 ans ou plus ?

Emploi Senior

En novembre 2018, l’INSEE publie le rapport France, portrait social, un document qui analyse la société française d’aujourd’hui, et notamment la situation de l’emploi chez les seniors. Qu’en est-il de l’évolution des travailleurs de 65 ans et plus ? Qui sont ces retraités en emploi ? Voici un résumé des conclusions de ce rapport.

Evolution des travailleurs de 65 ans ou plus

C’est un fait, la durée de vie s’allonge et la population vieillit. En 2018 en France, les 65 ans et plus représentent 13,1 millions de personnes, soit 20% de la population. En 2070, la part des seniors dans notre pays devrait atteindre 29%.

Le vieillissement de la population a semble-t-il été accompagné d’un prolongement de la vie active. En effet, le taux d’emploi des 65 ans ou plus a bondi de 1,1% en 2006 à 3,0% en 2017, alors qu’il était en baisse depuis les années 1980.

Évolution du taux d’emploi par classe d’âge entre 1975 et 2017

Evolution du taux d'emploi par classe d'âge entre 1975 et 2017

Qui sont les seniors actifs ?

En comparant les personnes actives de 65 à 74 ans avec les inactifs du même âge, on constate que la majorité des seniors actifs correspondent à certaines caractéristiques socio-démographiques :

Une majorité d’hommes : entre 2013 et 2016, 58% des travailleurs âgés de 65 à 74 ans sont des hommes, contre 46% chez les inactifs du même âge.

Des personnes diplômées : 31% des actifs de 65 à 74 ans possèdent un diplôme supérieur à un BAC +2, contre seulement 11% pour les inactifs.

En bonne santé : 4% des actifs de 65 à 74 ans déclarent un mauvais ou très mauvais état de santé, contre 12% des inactifs.

Une vie de couple avec enfants : tous sexes confondus, 9% des seniors en emploi déclarent vivre en couple avec des enfants dans le foyer, contre 5% des personnes inactives. Cependant, la moitié des femmes de 65 à 74 ans en emploi sont seules ou à la tête d’une famille monoparentale.

Habitants de Paris : 20% des actifs de 65 à 74 ans résident dans l’agglomération parisienne, contre 12% pour les seniors inactifs.

Emploi et retraite sont-ils inconciliables ?

La réforme de 2010 a progressivement relevé l’âge légal d’ouverture des droits à 62 ans. À partir de cet âge (sauf conditions exceptionnelles), il est possible de partir à la retraite et de toucher une pension mensuelle.

Tous les retraités qui souhaitent rester actifs peuvent alors bénéficier du cumul emploi-retraite, un dispositif qui permet aux seniors de cumuler pensions de retraite et revenus d’activité professionnelle (même chez leur dernier employeur), quel que soit le régime de retraite qui les concerne.

Il existe deux types de cumul emploi-retraite. Le cumul intégral entre en vigueur si les trois conditions suivantes sont réunies :

● Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite

● Pouvoir justifier d’une pension à taux plein

● Avoir liquidé l’ensemble de ses retraites personnelles

Dans le cas contraire, le senior bénéficie du cumul partiel, qui ajoute un plafond sur les revenus.

Seniors en emploi : les différents profils

À partir d’un échantillon de 2 870 actifs de la tranche d'âge 65-74 ans, vivant en France métropolitaine, l’INSEE dégage quatre profils types qui correspondent aux seniors en activité :

41% des actifs de 65-74 ans : ce profil comprend une majorité de femmes. il s’agit d’individus seuls, souvent immigrés et peu diplômés. Ils travaillent en tant qu’employé ou ouvrier, en CDI, souvent à temps partiel, dans le secteur des services, de l’aide sociale ou des travaux domestiques.

34% des actifs de 65-74 ans : on retrouve ici les individus diplômés (supérieur ou égal à un BAC +3), très majoritairement masculins. Ils vivent en couple dans des grandes unités urbaines, et appartiennent à la catégorie des cadres et professions intellectuelles supérieures. Ils travaillent autant à temps partiel qu’à temps complet.

18% des actifs de 65-74 ans : plutôt constitué d’hommes, ce profil comprend une population de non-salariés, c’est à dire des artisans, commerçants ou chefs d’entreprise. Ils possèdent des diplômes intermédiaires et travaillent à temps complet dans le domaine du commerce de détail, des travaux de construction, de l’hébergement ou de la restauration.

7% des actifs de 65-74 ans : constitué uniquement d’agriculteurs, ce profil comprend des individus un peu plus âgés et souvent masculins. Ils habitent dans des communes rurales, souvent en couple avec des enfants, et ont un niveau de diplôme faible.