Quel est l'impact des arrêts de travail et maladie sur ma retraite ?

Emploi Senior

Certains aléas de la vie comme les accidents de travail et les maladies influencent la carrière professionnelle de nombreux salariés. Leur fréquence peut mettre à mal votre carrière et vos prévisions pour la retraite. Découvrez dans cet article comment les trimestres non travaillés impactent les droits à la retraite.

Impact de l'arrêt maladie sur ma retraite

L'impact des arrêts maladie sur votre retraite

Les arrêts maladie sont répartis en deux catégories en l'occurrence :

  • L'arrêt maladie de courte durée ;
  • L'arrêt maladie de longue durée.

Les arrêts maladie de courte durée n'ont aucune incidence sur le calcul de vos droits à la retraite. En revanche, les arrêts maladie de longue durée peuvent être pris en compte sous certaines conditions. Pour être plus précis, ce sont les périodes de maladie pour lesquelles vous avez été indemnisé par la Sécurité Sociale qui sont considérées comme des périodes de cotisation. Elles sont donc prises en compte pour la retraite.

Pour l'ouverture du droit à la pension de retraite, on considère le trimestre dans lequel est payé le 60e jour d'indemnisation en congé maladie. Puis, un trimestre est décompté à chaque tranche de 60 jours d'indemnisation. Autrement dit, la caisse de retraite va faire le total du nombre de jours pendant lesquels vous avez été malade et indemnisé, puis elle va diviser le tout par 60, ce qui donne le nombre de trimestres validés. Voici un exemple qui illustre bien la situation :

Supposons que vous avez un congé maladie et recevez 124 indemnités journalières. Cela vous donnerait droit à 2 trimestres pour votre retraite (124/60 = 2,06). Toutefois, sachez que la limite est de 4 trimestres par an.

La gestion des incapacités de travail lors du calcul de la pension de retraite

Dans le cadre d'une incapacité après un accident de travail, les trimestres sont évalués suivant plusieurs conditions. En cas d'incapacité temporaire qui donne lieu à une indemnisation, les conditions demeurent identiques à celles des congés maladie.

Comme indiqué précédemment, une période de 60 jours d'indemnisation fait valider 1 trimestre et il est impossible de valider plus de 4 trimestres par année. Dans le cas d'une incapacité de travail définitive, des versements d'un revenu périodique d'incapacité permanente sont accordés. Ce gain est aussi possible dans une limite de 4 trimestres par année.

La période de mi-temps thérapeutique et son effet sur la retraite

Au cours d'une période de mi-temps thérapeutique, votre entreprise procède au versement de votre salaire et au paiement de vos indemnités d'assurance-maladie chaque jour. Ainsi, les cotisations permettent de valider vos trimestres. Depuis 2014, les tranches de salaire qui valent 150 fois le SMIC horaire permettent de valider un trimestre de retraite.

À titre d'exemple en 2020, les 4 trimestres sont validés avec un salaire annuel de 6 090 euros. Cela correspond à 600 fois le SMIC horaire. La baisse de votre salaire en deçà de ce montant durant la période du mi-temps thérapeutique ne valide pas les 4 trimestres. Cependant, l'éventuel écart sera compensé par les indemnités journalières.

Par ailleurs, les trimestres attribués grâce à l'assurance-maladie sont des trimestres validés sans cotisation. Cette information est essentielle, surtout pour l'estimation des droits de retraite auxquels vous pouvez prétendre avant l'âge de retraite légal.

Pour le calcul du montant de votre pension, votre rémunération actuelle est l'unique facteur considéré pour déterminer votre salaire annuel moyen. En fait, l'indemnité journalière (IJ) n'est pas prise en compte. Toutefois, en commun accord avec votre employeur, vous pouvez envisager de surcotiser pour rendre votre future pension plus consistante.

Le calcul des trimestres validés pour la retraite grâce au système de points

Les régimes Agirc et Arrco sont associés depuis le 1er janvier 2019. Cependant, les règles de gestion des arrêts maladie n'ont pas subi de changement après cette fusion. L'arrêt de travail ou l'incapacité temporaire s'étend toujours de 1 à 1095 jours. Lors d'un arrêt de travail, des points Agirc-Arrco sont accordés de telle manière que la totalité des points (points cotisés et points non cotisés) au cours de l'année ne dépasse pas ceux de l'année précédente.

Cette attribution des points de retraite par l'Agirc-Arrco dans le cadre de l'incapacité de travail prend fin au terme de l'indemnisation ou cesse si le taux d'incapacité redevient inférieur à 50 %. Ce dispositif est mis en place afin de ne pas vous mettre dans une situation désavantageuse par rapport à votre retraite. Cela permet donc de valider vos trimestres sans pour autant cotiser.

Quelles sont les modifications prévues par la réforme des retraites 2020 ?

Actuellement, les périodes de maladie pénalisent le montant de votre pension retraite. Cela est dû aux indemnités journalières versées par la Sécurité sociale qui ne sont pas considérées dans le calcul de votre pension retraite.

Le système universel de retraite que le gouvernement envisage de mettre en place permet d'octroyer des points de solidarité pour les périodes de maladie. La valeur desdits points devra être identique aux points accordés au titre de l'activité.

Ainsi, ils seront automatiquement accordés lors de la liquidation de la retraite. Cela va permettre d'éviter les trimestres inutiles qui ne donnent pas lieu à une évolution du salaire.