CDI Inclusion : un dispositif pour l'emploi des seniors

Emploi Senior

Les chiffres de l'Insee sur le chômage des personnes âgées de plus de 55 ans montrent à quel point la situation est préoccupante. Ils nous indiquent que le taux de chômage de cette catégorie de personnes a augmenté de 4,3 % en 2007, et de 6,5 % en 2018. Les seniors sont donc de moins en moins recrutés en entreprise. Pour apporter une solution au problème, le Parlement français a adopté une proposition de loi en vue de lutter contre le chômage de longue durée. Ainsi est né le dispositif CDI Inclusion.

Emploi-senior, CDI inclusion

Qu'est-ce que le CDI Inclusion ?

Le CDI Inclusion est un nouveau contrat de travail créé en décembre 2020 et destiné aux personnes de plus de 57 ans. Grâce à ce dispositif, les seniors éloignés de l'emploi peuvent bénéficier d'un contrat à durée indéterminée. Il faut préciser tout de même qu'ils ne peuvent être embauchés que par des structures d'insertion. Des aides à l'embauche des seniors sont disponibles à cet effet pour les employeurs. Le CDI Inclusion a pour but de lutter contre le chômage de longue durée des seniors. Ces derniers, compte tenu de leur âge, ont du mal à trouver du travail et constituent une grande part des demandeurs d'emploi.

Pour preuve, en octobre 2020, l'Insee a estimé à 969 300 le nombre de chômeurs de plus de 55 ans, sur un total de 3,67 millions de chômeurs de catégorie A. La crise sanitaire due à la pandémie du coronavirus n'a fait qu'aggraver la situation. La mise en place du CDI Inclusion intervient donc dans une situation délicate dans le monde de l'emploi. Ce dispositif vient compléter le CDD Inclusion, qui permettait déjà aux personnes de plus 50 ans d'être recrutées dans des structures d'insertion. Notre site d'annonces, Seniors à votre Service, vous facilite la tâche pour trouver du travail en CDI Inclusion.

Qui peut bénéficier du CDI Inclusion ?

Certes, le CDI Inclusion s'adresse aux chômeurs de plus de 57 ans, mais il faut remplir certaines conditions pour en bénéficier. Vous pouvez tirer profit de ce dispositif si vous avez au moins 57 ans et êtes au chômage. Même si vous n'êtes pas encore dans une situation de chômage de longue durée, vous pouvez accéder au CDI Inclusion si vous avez des difficultés professionnelles ou sociales qui vous empêchent de trouver du travail. Enfin, pour bénéficier du dispositif, vous devez être éligible à un parcours d'insertion validé par des prescripteurs ou une SIAE (Structure d'Insertion par l'Activité Économique).

Quelle entreprise peut recruter en CDI Inclusion ?

Le CDI Inclusion ne peut être proposé aux personnes de plus de 57 ans que par les SIAE. Pour bénéficier de ce dispositif de lutte contre le chômage des seniors, vous devez donc vous adresser à des entreprises particulières. Ces dernières doivent être connues pour l'accompagnement qu'elles offrent aux personnes éloignées du travail, à savoir :

  • les chômeurs de longue durée
  • les travailleurs portant un handicap physique
  • les bénéficiaires des minimaux sociaux

En pratique, vous pouvez rechercher un CDI Inclusion dans une EI (Entreprise d'Insertion) ou une ETTI (Entreprise de Travail Temporaire d'Insertion). Vous pouvez également vous orienter vers un ACI (Atelier et Chantier d'Insertion) ou une AI (Association Intermédiaire). Il existe plus de 3 800 structures qui peuvent vous accueillir si vous remplissez les conditions pour avoir un CDI Inclusion. Le site Seniors à votre Service publie de nombreuses offres provenant de ces structures. En tant que personne d'au moins 57 ans, postulez pour les offres d'emploi qui cadrent avec votre profil.

Quels sont les avantages pour un employeur de recruter un senior ?

Généralement, les entreprises rechignent à embaucher les personnes de plus 40 ans. Et pourtant, des études réalisées par le Census Bureau et l'université de Boston aux États-Unis font cas de seniors plus rentables que les jeunes. Voici quelques avantages que peut avoir un employeur grâce au CDI Inclusion.

La motivation

Une personne d'au moins 57 ans qui postule à un poste est sans doute motivée pour véritablement travailler. A priori, elle ne considérera pas l'entreprise comme un tremplin, comme on peut le voir chez beaucoup de jeunes.

L'adaptation

La capacité d'adaptation des seniors est une autre bonne raison de les recruter. Pour avoir travaillé par le passé, la personne âgée de plus de 57 ans n'aura aucun mal à trouver ses marques le plus tôt possible.

L'efficacité

Motivé, concentré et généralement détaché des réseaux sociaux, des jeux vidéo et autres, le senior donne souvent le meilleur de lui au travail. Il en découle une efficacité certaine, qui permet à l'entreprise d'atteindre ses objectifs.

La stabilité

Les seniors sont conscients que l'herbe n'est pas toujours plus verte ailleurs dans le monde du travail. Ils s'adonnent donc à la tâche et font preuve de maturité. Consciencieux, ils sont fidèles et loyaux à leurs entreprises.

L'expérience

L'expérience est évidemment la principale plus-value que peut apporter un senior à une structure. Une personne âgée d'au moins 57 ans est un atout pour toute entreprise. L'expérience tirée des années qu'elle aura accumulées dans l'exercice de sa profession bénéficiera à son employeur.

Quelles sont les aides à l'embauche des personnes âgées ?

Pour favoriser l'insertion dans le milieu professionnel des seniors éloignés de l'emploi, l'État a mis en place différentes aides. Il y a, entre autres, l'aide pour un contrat de professionnalisation adressé aux demandeurs d'emploi. Quant à l'aide financière, elle est accordée aux employeurs qui embauchent des demandeurs provenant de quartiers éligibles aux emplois francs. Aussi, une aide financière est accordée aux employeurs dans le cadre du parcours Emploi compétences.

Pour ce qui est de l'allocation d'Aide au Retour à l'Emploi (ARE), elle s'adresse aux chômeurs affiliés au régime d'assurance chômage et qui recherchent activement du travail. En outre, si, en tant que demandeur d'emploi, vous épuisez vos droits au chômage, vous pouvez demander l'ASS (l'Allocation de Solidarité Spécifique).


A lire également : 
Création d'entreprise : pourquoi il n'est jamais trop tard ?